Comment contester une amende en ligne

Vous venez de recevoir une amende accompagnée de son ami le retrait de point dans votre boite aux lettres, passée l’étape de la surprise, puis de l’incompréhension vient le moment où vous voudrez rétablir la justice : La contestation. Vous partez alors à la recherche de conseils sur différentes sites internet mais vous êtes un peu perdu dans cette masse d’informations. Pas de panique, suivez le guide on vous explique étape par étape comment faire pour contester facilement votre amende en ligne.

1. Les formalités pratiques

Il est important de mettre les choses au clair dès le début : Contester une amende ne veut pas systématiquement dire que votre amende sera annulée ainsi que le retrait de point. Votre demande devra être fondée et sera étudiée par le ministère public qui tranchera si oui ou non cette contestation est légitime et si ils abandonnent cette poursuite. Le temps est précieux, à réception de la lettre vous disposerez de 45 jours pour pouvoir la contester, passé ce délai vous devrez vous en acquitter et subir les conséquences. Chaque enveloppe contient obligatoirement 3 documents : L’avis de contravention, le formulaire de requête en exonération et les instructions de paiement.

2. Demandez la photo

Souriez, vous êtes photographié ! C’est un élément crucial dans votre dossier pour la contestation. Rendez-vous simplement sur le site du ministère de l’Intérieur pour faire la demande de cliché, les demandes faites en ligne sont traités plus rapidement que les demandes formulées sur papier libre. Il faut absolument se méfier du délais des 45 jours car une demande de cliché ne suspend pas ce délais et le temps passe vite. Alors un conseil, soyez prudent sur votre organisation pour ne pas rater le coche. La photo est très utile et suffit souvent a prouver votre innocence, si vous ne pouvez pas être identifié clairement sur la photo alors vous ne perdrez pas de points mais vous devrez tout de même vous acquitter de l’amende.

3. Payez le PV en ligne

Très simplement et en quelques clics directement sur le site Amendes.gouv.fr, faites attention car pour pouvoir contester votre amende il faut que vous l’ayez au préalable, non pas réglé, mais plutôt consigné la somme correspondant à votre amende. Quelques cas vous permettent de ne pas consigner le paiement : Le vol, la destruction, la dénonciation d’un autre conducteur ou même la vente avant la date de l’infraction de votre véhicule sont des cas qui vous évite de geler des liquidités qui, de toute façon, vous seraient rendues.

4. Et si vous n’êtes pas le coupable ?

Pas de chance, vous aviez prêté ou loué votre voiture entre particulier deux choix s’offrent à vous : Vous souhaitez dénoncer la tierce personne qui était au volant, vous devrez alors joindre tous les documents pouvant justifier que c’est telle ou telle personne qui conduisait votre véhicule (contrat de location entre particulier, certificat de cession entre autres…). Dans ce cas la personne dénoncée devra payer l’amende à votre place et perdra les points sur son permis. Deuxième solution, vous ne souhaitez pas dénoncer la personne qui conduisait ou simplement vous ne connaissez pas son identité, alors il faudra vous construire un dossier solide avec des preuves que vous ne pouvez pas être le responsable de l’infraction, toutes les pièces sont bonnes à donner pour aller dans votre sens, ticket de péage, facture de restaurant ou d’hôtel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer