Le voyage aux USA et l’ESTA

Souhaitez-vous partir aux États-Unis pour un voyage d’affaires ou touristique ? La durée de votre séjour est-elle moins de 90 jours ? Eh bien, il faut savoir que la demande ESTA ou « Electronic System for Travel Authorization » pourrait constituer une véritable alternative à la demande de VISA. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce programme !

L’ESTA, c’est quoi ?

Il s’agit ici d’un système électronique d’autorisation de voyage qui vous permet de voyager aux États-Unis sans Visa. Il entre dans le cadre du Programme d’Exemption de Visa (VWP), délivré par le gouvernement américain et géré par le « U.S. Department of Homeland Security ».

Ce système en ligne de demande d’autorisation de voyage est mis en place depuis le 12 janvier 2009. Cela permet de renforcer les mesures de sécurité en donnant la possibilité au gouvernement américain de vérifier préalablement votre éligibilité à séjourner ou non sur son territoire.

En effet, la demande ESTA est plus simple et moins chère que la demande VISA. Elle doit se faire au moins 72 heures avant la date de départ. Ce qui n’est pas le cas pour la demande de VISA, car il faut la soumettre 2 mois avant le voyage.

De plus, il suffit de remplir un formulaire ESTA en ligne pour bénéficier de ce programme et votre ESTA sera délivré chez vous dans les 24 heures. Tandis que la demande d’un VISA pour se rendre aux États-Unis est souvent une procédure longue et vous oblige à vous déplacer au consulat ou à l’ambassade américaine la plus proche de vous.

Les conditions d’éligibilité à l’ESTA

Vous pouvez bénéficier de l’ESTA si vous êtes un ressortissant de l’un des 38 pays participants au Programme d’exemption de Visa, dont la France. Vous trouverez la liste complète de ces pays sur le site officiel du gouvernement américain.

De plus, votre motif de séjour aux États-Unis doit être à caractère professionnel ou touristique et il doit durer moins de 90 jours. Si vous prévoyez de vous installer sur le territoire américain pour des études ou pour du travail, il faut demander un VISA et non un ESTA.

Vous êtes également éligible à l’ESTA en présentant un passeport valide et délivré par un pays bénéficiaire de ce programme. Enfin, vous devrez avoir en possession un billet aller-retour (par avion ou par bateau). Cela permet de vérifier que vous allez quitter le territoire américain au bout de ces 90 jours.

La durée de validité de l’autorisation ESTA

Il faut souligner que l’ESTA a une validité de 2 ans à compter de la date de son obtention. Cependant, si la validité de votre passeport expire avant ce délai, vous êtes obligé d’effectuer une nouvelle demande ESTA, car il perd en même temps sa validité.

Autre point important, ce qui n’est pas le moindre : l’ESTA n’est pas un VISA. Autrement dit, l’acceptation de votre demande ESTA ne garantit pas forcément votre accès sur le territoire américain. Les autorités portuaires ou aéroportuaires sont les seuls compétents à valider l’admission ou non d’un passager qui débarque aux États-Unis.

Demander un ESTA pour un transit, est-ce possible ?

Tant que vous remplissez les conditions d’éligibilité à l’ESTA, vous pouvez voyager aux États-Unis que ce soit avec une escale ou avec un transit. A contrario, vous devez avoir en possession un VISA. C’est devenu obligatoire depuis que le Programme « Transit Without Visa » a été annulé.

Pour terminer, si vous commandez votre ESTA pour les Etats-Unis en ligne et que la demande a été malheureusement refusée (ce qui est rare), soit vous remplissez un nouveau formulaire ESTA pour en faire une autre demande, soit vous demandez un VISA. La première option est conseillée si vous constatez que vous n’avez pas rempli correctement votre formulaire.

Plus d'articles
Droit à l'erreur France
Le droit à l’erreur : une loi visant à restaurer la confiance entre les Français et l’administration