Gestion financière de l’entreprise : pourquoi l’affacturage a-t-il la cote ?

Dans sa collaboration professionnelle avec ses partenaires (clients, etc.), l’entreprise a recours à de nombreux moyens de financement. Par ces moyens de financement, il y a l’affacturage qui occupe une place de choix. Mais, pourquoi un tel engouement de ce mode de financement de l’entreprise ? Dans cette rubrique de l’entreprise, des éléments de réponse apporteront un éclairage sur cette interrogation à savoir pourquoi l’affacturage a la cote auprès des entreprises.

Un outil de financement pour une gestion optimale des créances de l’entreprise

L’affacturage reste une technique de financement de l’entreprise qui consiste, pour cette dernière, à transférer les créances commerciales dont elle dispose à un tiers (établissement de crédit) appelé factor ou affactureur qui se chargera d’en assurer le recouvrement. L’objectif de cette technique est d’assurer une trésorerie immédiate à l’entreprise afin qu’elle puisse financer ses activités. Elle permet à l’entreprise de mobiliser à court terme du financement et d’assurer l’équilibre financier. Avec un établissement d’affacturage, l’entreprise peut obtenir de manière anticipée la valeur des créances. Il existe sur le marché financier un panel d’établissement d’affacturage et en faire un choix n’est pas tout de suite une évidence. En visitant la plateforme en ligne d’affacturage https://www.bibbyfactor.fr, vous êtes certains d’obtenir des prestations de qualité, car avec cet expert de l’affacturage 9 clients sur 10 sont satisfaits des prestations.

En permettant à l’entreprise d’obtenir dans les meilleurs délais un financement, l’affacturage favorise à cette dernière une gestion complète et optimale (administrative, juridique, comptable, etc.). Ce moyen de financement offre à l’entreprise un suivi plus efficace des crédits clients. De ce fait, il décharge l’entreprise du recouvrement des créances clients et la protège de ce fait contre les risques d’impayés.

Un moyen efficace d’obtention de la devise en avance et de prévention des risques clients

En faisant recours à un établissement d’affacturage, l’entreprise ne perd plus le temps à étudier la solvabilité de ses clients. L’affactureur se charge de cela, car le rôle de recouvrement des créances lui incombe. Lorsqu’il n’y a pas des situations litigieuses entre le client et l’entreprise, l’affacturage reste ce mode de sécurisation des créances de l’entreprise. En effet, en fonction des clauses du contrat établi avec l’entreprise, l’affactureur doit prendre en charge le règlement à 100 % des factures lorsque les clients ne s’en sont pas acquittés à échéances. L’affacturage permet à l’entreprise de se prémunir des risques clients (factures impayées, etc.). Avec la crise économique, de nombreuses entreprises ont accumulé des dettes « invisibles ». Ce qui fait que dans une économie dynamique, l’affacturage reste un outil de financement par lequel l’entreprise peut réclamer auprès de l’établissement de crédit (affactureur) un recouvrement anticipé de ses créances sur ces clients. Ceci lui permet de se prémunir des risques de change. C’est par exemple, le cas d’une entreprise d’exportation qui est régulièrement confrontée à ce genre de situation de change.

Pour éviter de faire recours à un emprunt bancaire, l’affacturage reste le meilleur moyen de financement de sa trésorerie et lui évite les coûts élevés afférents aux frais d’assurance et aux intérêts. Cependant, tout n’est pas rose avec l’affacturage. Il n’est pas adapté pour les entreprises qui disposent d’un compte client moins important et se limite généralement à des règlements de factures à court terme.

Plus d'articles
Procédure perte documents d'identité
Ce qu’il faut faire en cas de perte de documents