Les meilleurs outils Google pour les entreprises

Les meilleurs outils Google pour les entreprises

Nombreuses sont les entreprises qui s’accordent à dire que Google ne leur apporte que des avantages. Les outils de Google permettent par exemple d’être en bonne position sur le moteur de recherche, de rédiger un avis ou encore de supprimer les avis négatifs venant de trolls. Que ce soit pour gérer sa popularité, gérer ses opérations marketing ou encore améliorer l’expérience utilisateur, Google a tout prévu.

Les meilleurs outils Google

Think With Google

C’est un outil indispensable pour gérer votre image. Think With Google permet au community manager de rester informé de toutes les tendances marketing. Outil polyvalent, il offre des données et des statiques sur les meilleures ressources à utiliser.

Google Alertes

Il s’agit d’un outil utiliser sur les médias sociaux, garantissant leur suivi. Il vous sera possible de faire des recherches et de recevoir un rapport toutes les semaines ou tous les mois. Toutes les fois où le nom de votre marque sera utilisé, vous serez alerté.

Google Trends

Google Trends a la spécificité d’évaluer la popularité d’un mot-clé sur une longue durée. Divers filtres vous permettront de simplifier vos recherches.

Google Analytics

C’est un outil indispensable pour les entreprises. Il permet de savoir combien de temps un internaute passe sur votre page. Vous aurez plus de données sur le trafic de votre plateforme.

Le cas spécifique de My Google Business

Lorsqu’un consommateur veut en savoir plus sur un service ou un produit, il consulte les commentaires émanant de la plateforme en question. L’examen des avis client est déterminant dans son choix. Entre commentaire élogieux, avis positifs ou négatifs, ceux-ci ont une place de choix pour l’e-réputation d’un commerce ou d’un restaurant.

L’outil My Google Business permet de gérer les commentaires des internautes et assure la viabilité d’une entreprise dans ses résultats sur Google ou Google Maps.

L’avantage de créer un compte Google My Business

Connectez-vous à votre compte GMB et votre entreprise sera exposée aux avis des internautes. Une fiche Google My Business pourra vous exposer aux avis des clients satisfaits mais aussi à ceux des clients mécontents. Le restaurateur ou le commerçant fera aussi face aux commentaires d’internautes injurieux, qui peuvent nuire à sa réputation.

Attention, laisser un avis négatif peut aussi être avantageux pour votre entreprise si elle peut apporter une réponse à la hauteur des attentes du client. Par contre, un avis faux et inapproprié devra être supprimé.

L’impact des avis Google négatifs sur la réputation du restaurant

Selon une étude effectuée par PriceMinister, plus de la moitié des internautes renoncent à l’achat d’un produit à cause de commentaires publiés.

Les avis laissés ont une grande influence sur la décision d’achat. Obtenir un avis positif est donc important pour attirer des clients potentiels. 80% des clients, sont réticents à l’idée de voir les avis laissés qui sont négatifs.

Il est très tentant de supprimer définitivement ou de désactiver des commentaires non courtois. Pourtant, le client mécontent peut vérifier que son avis a été supprimé de votre plateforme. Il pourra ainsi émettre son mécontentement sur d’autres plateformes et inciter ses proches à ne pas effectuer un achat sur le site en question. Bon nombre d’établissements ont ainsi vu leur réputation tomber au plus bas.

Face à un dénigrement ou un commentaire négatif, il est déconseillé de supprimer un avis google ou de désactiver votre compte. Le mieux est d’agir avec tact car une réponse empathique fait son effet vis-à-vis du client mécontent. Vous afficherez une posture plus bienveillante et professionnelle.

Quid des avis inappropriés ?

Il est tout à fait fréquent d’obtenir des commentaires inadaptés. Ça peut être des insultes, une incitation à la haine ou des commentaires à caractère pornographique. Non seulement ils ont un impact négatif sur les ventes mais en plus ils ne respectent pas la charte Google My Business. Dans ce cas, il faut les supprimer.

Plus d'articles
Gestion financière de l’entreprise : pourquoi l’affacturage a-t-il la cote ?