Tout savoir sur l’avocat fiscaliste : rôle, missions, domaines d’intervention

Tout savoir sur l’avocat fiscaliste : rôle, missions, domaines d’intervention

La complexité des démarches fiscales oblige souvent les entrepreneurs et les particuliers à faire appel à un avocat fiscaliste. En plus du droit fiscal, cet expert est également spécialisé dans le domaine contentieux et juridique. Pour en savoir plus sur ses principaux rôles et missions, voici un article spécialement dédié à ce métier.

Qu’est-ce qu’un avocat fiscaliste et quel est son rôle ?

Un avocat fiscaliste, aussi appelé fiscaliste ou conseiller fiscal, est un professionnel du droit fiscal. Il guide et conseille les entrepreneurs sur les projets qu’ils comptent réaliser : achat, acquisition, fusion, délocalisation, implantation à l’étranger, investissements imprévus, etc. À cet effet, le rôle du fiscaliste est d’assurer les montages financiers de chaque projet, en veillant au respect des dispositions fiscales en vigueur. Il se charge également de mettre en place l’option fiscale la mieux adaptée, tout en prévoyant les éventuelles conséquences des démarches. L’avocat fiscaliste est d’ailleurs un allié incontournable dans la gestion des affaires administratives de toute entreprise. Il bénéficie pour cela d’une connaissance avérée en finance, en droit et dans la vérification de comptabilité.

L’avocat fiscaliste intervient aussi bien pour le compte des professionnels que pour les particuliers. Disposant des compétences et des connaissances juridiques nécessaires, il met à profit son expertise afin de protéger au mieux les intérêts économiques et fiscaux de toute entreprise. Outre la résolution de contentieux, cet expert propose également ses services dans la gestion du patrimoine de cette dernière. Du côté des particuliers, le fiscaliste agit en tant que conseiller juridique et fiscal. Il aide chaque client à remplir les différentes déclarations d’impôt et à évaluer les sommes non versées à l’administration fiscale. Le professionnel intervient de même dans le calcul des droits de mutation à titre gratuit, qu’il s’agisse d’une donation ou d’une succession.

Quand doit-on faire appel à un fiscaliste ?

Le fiscaliste est le partenaire privilégié de toute entreprise lorsqu’elle est confrontée à un contentieux financier ou juridique. Autrement dit, il est celui à qui on fait appel pour toute question liée au droit (droit administratif, droit commercial, droit de société, droit civil et droit fiscal) et à l’économie. On peut également compter sur le conseiller fiscal comme fiscalistes.net pour toute décision affectant la société, notamment sur la meilleure manière de réduire le risque de redressement fiscal et les erreurs irrémédiables. Une simple erreur de déclaration de revenus peut, en effet, engendrer de lourdes conséquences. D’où la nécessité de s’acquitter des services d’un avocat qualifié.

L’intervention d’un fiscaliste est aussi nécessaire dans la rédaction de contrat et de clause contractuelle spécifique. Ses compétences et sa culture juridique lui permettent d’assurer la gestion de la fiscalité relative à l’immobilier, au patrimoine et aux contribuables. Si de nombreux clients, particuliers et professionnels, font appel au fiscaliste, c’est de même pour établir les préconisations nécessaires afin d’éviter les oublis. Spécialement formé dans le métier, le conseiller fiscal défend les intérêts de son client aux yeux du fisc, et met tout en œuvre pour protéger ses biens des différents abus. En cas de problème délicat sur le plan fiscal, il est vivement recommandé d’engager un avocat spécialisé.

Plus d'articles
5 raisons d’externaliser vos tâches administratives